Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Géologique de Rennes
  • Association Géologique de Rennes
  • : Dans le but de favoriser le contact entre les chercheurs, le monde professionnel, et les étudiants; géocontact se place comme passerelle entre tous ces intervenants.
  • Contact

Nous Conctacter

geocontact.asso@gmail.com

 

Notre facebook  [clic]

Recherche

Calendrier des conférences

28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 09:48

Bonjour à toutes et à tous,

C'est avec joie que nous vous annonçons une action menée en partenariat avec la Maison pour la Science Bretagne et Jacques Bouffette, avec la contribution de Benjamin Guillaume .

La maison pour la Science propose aux professeurs des écoles et des collèges de toute la région, une offre de développement professionnel en sciences. En savoir plus : [clic]

Géocontact va donc mettre en place un atelier sur la thématique "Comprendre la planète Terre : rôle de la modélisation et de l'expérimentation" !

En quelques mots, l'idée est, par le biais d'une modélisation à la portée de tous, faisant intervenir des matériaux simples ("boite à sables"), de comprendre la dynamique des couches superficielles de la planète Terre :

(i) identification de la problématique

(ii) choix d'une méthode de réponse à la problématique (ex :matériaux, dimensionnement),

(iii) exploitation des résultats à travers une discussion et des croquis,

(iv) validation d'une approche scientifique.

L'intérêt est de développer une méthode ludique, économique et reproductible pour mieux appréhender le raisonnement scientifique.

Les objectifs scientifiques sont de :

- Comprendre la dynamique de la planète Terre : mise en évidence du mouvement des plaques tectoniques

- Mettre en évidence le comportement mécaniques des roches en surface

- Caractériser les types de structures selon le mode de déformation (extension et failles normales, compression et failles inverses)

Et les objectifs pédagogiques sont de :

- Comprendre l'intérêt de la modélisation analogique et de la représentation visuelle dans la résolution d'un problème scientifique,

- Apprentissage du raisonnement scientifique par la mise en place d'expériences simples et tout public

Actuellement les responsables sont Caroline Lotout, Anthony Pochon et Benjamin Corre.

Bien évidemment, toute personne désireuse de participer à ce projet est la bienvenue !

Géologiquement votre

Partager cet article

Published by Géocontact
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 11:09

Bonjour à tous et à toutes,

Mercredi prochain (27 mai 2015, demain quoi), les causeries de Géocontact vous proposent une conférence animée par Thierry Nalpas, intitulée "Pourquoi faire du terrain en Géologie?" (résumé ci-après). Rendez-vous dès 18h15, en salle de conf de l'OSUR (bat 14.B) !

En espérant vous y retrouver nombreux,

Géologiquement votre,

Les causeries du mercredi acceuillent Thierry Nalpas

Résumé :
Sans donnée la géologie ne serait qu'un Dali sans Gala.
La base du naturaliste est l'observation, aussi le géologue observe les cailloux, et cela prend.... du temps.
Il faut donc des chaussures, et au moins un pique-nique au géologue pour passer une journée loin de tout à casser des cailloux.
Il faut aussi savoir se repérer dans les 4 dimensions pour comprendre toutes les structures, mais aussi revenir avant la nuit...
C'est peut-être ce que l'on va voir à travers quelque
s photos.

Partager cet article

Published by Géocontact
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 10:07

Bonjour à tous et à toutes,

Mercredi prochain (8 Avril 2015), les causeries de Géocontact vous proposent une conférence animée par Cécile Robin, intitulée "L’eustatisme, niveau de référence: mythe ou réalité ?" (résumé ci-après). Rendez-vous dès 18h15, en salle de conf de l'OSUR (bat 14.B) !

En espérant vous y retrouver nombreux,

Géologiquement votre,

Les causeries du mercredi acceuillent Cécile Robin

Résumé

L’eustatisme reste un élément clé pour la compréhension des processus sédimentaires et géomorphologiques. La connaissance de ce paramètre est entre autres, majeure pour mesurer les mouvements verticaux de la lithosphère (subsidence, surrection) et tous les processus qui en découlent (érosion des continents, géométrie sédimentaires, etc…). La variation du niveau de la mer résulte soit d’un changement du volume des océans, essentiellement du à des variations climatiques (climato-eustatisme), soit d’un changement de volume des océans (tectono-eustatisme). Depuis les années 70s, les géologues d’EXXON (Vail et al., 1977 ; Haq et al., 1987) ont proposé une courbe de variation du niveau de la mer pour les 250 derniers millions d’années (avec un maximum eustatique de 270 m au Cénomanien - 95-90 Ma) qui a été la courbe de référence durant plus de vingt ans. Or les variations du niveau marin ont fait l’objet de multiples études depuis 10 ans, depuis la remise en cause des amplitudes eustatiques par Miller (2005 et 2010). Son évolution à long terme est déduite de l’enregistrement géologique, mais une controverse persiste quant aux caractéristiques spatio-temporelles du signal selon les méthodes appliquées (Müller et al, 2008 ; Cramer et al, 2011 ; Rowley 2013). Il apparaît de plus en plus clairement qu’un biais est introduit par le fait que les observations sont effectuées de manière disparate sur une Terre dont la morphologie à grande longueur d’onde évolue perpétuellement. La caractérisation des paléogéographies globales à l’échelle de la Terre est donc clé et le signal sédimentaire est bien la meilleure archive de ces processus. Ainsi notre étude de l’enregistrement sédimentaire à l’échelle mondiale autour de l’intervalle de temps Albien-Cénomanien-Turonien (haut eustatique du Méso-cénozoïque) a montré l’importance des circulations mantelliques liés aux zones de subduction ainsi que l’effet de la diminution d’altitude d’un continent lors de son éclatement, pour modifier régionalement le signal eustatique. Ainsi, notre perception de l’eustatisme sur les longues échelles de temps est que la composante tectono-eustatique est une composante qui n’excède pas 50 m de baisse depuis 60 Ma (Rowley, 2013) perturbé par l’effet de la convexion mantellique, sur lequel se surimpose une composante climato-eustatique (y compris en période de greenhouse) dont les diverses courbes de variations d’isotopes de l’oxygène (Zachos et al., 2001 ; Friedrich et al., 2011) fournissent un bon proxy.

Partager cet article

Published by Géocontact
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 15:11

Bonjour à tous et à toutes,

Mercredi prochain (25 Mars 2015), les causeries de Géocontact vous proposent une conférence animée par Lorraine Tual​, intitulée "Eclogites Sveconorvégiennes et Déformation à Haute-Températurel". Rendez-vous dès 18h15, en salle de conf de l'OSUR (bat 14.B) !

En espérant vous y retrouver nombreux,

Géologiquement votre !

Les causeries du mercredi acceuillent Lorraine Tual

Partager cet article

Published by Géocontact
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 13:52

Bonjour à Tous,

Géocontact vous propose du vendredi 20 au dimanche 22 mars un WE à la découverte de la géologie de la Normandie (pendant les grandes marées, ce qui nous promet des paysages et des moments d'anthologie) !

Départ le vendredi 20 au soir, du campus de Beaulieu, en direction de notre logement, au gite de Biville. Le samedi sera consacré à la réalisation de coupes géologiques le long de la plage (granite de Flamanville et son encaissant; Carteret), en compagnie de Michel Ballèvre. Le dimanche, départ pour la baie du Mont Saint Michel, et retour à Rennes en soirée !

Le week-end Géocontact est ouvert à tous les membres de l'association, depuis la licence à la thèse, quelle que soit la filière de formation. Alors remplissez dès maintenant le doodle suivant : http://doodle.com/vxhqe5uff7hkucna.

Attention seules 25 personnes peuvent participer à ce WE : premiers arrivés, premiers servis !

La participation est de 35€ par personne, et comprend le couchage, les petits déjeuners(2), repas de midi (2), et repas du soir(2). Reste à charge des participants les trajets. Seul le paiement du WE avant le 15 mars validera votre participation (RDV aux bureaux 121 ou 127, au premier étage du bat 15) !

Géologiquement votre,

Géocontact !

Partager cet article

Published by geocontact
commenter cet article
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 11:32
Les causeries du mercredi acceuillent Marc Jolivet

Résumé :

Au cour du Paléozoïque supérieur – Mésozoïque, le domaine Asiatique a été l’objet d’évènements géodynamiques majeurs. La phase finale d’accrétion de la Ceinture Orogénique d’Asie Centrale au Carbonifère-Permien, l’accrétion des blocs Cimmériens au début du Mésozoïque, la fermeture de l’océan Mongol-Okhotsk et enfin l’accrétion des blocs Néocimmériens au Crétacé ont établi la structure lithosphérique du continent dont les discontinuités majeures auront un rôle prépondérant dans la localisation et la propagation de la déformation au Cénozoïque. Ces évènements géodynamiques, dont certains sont parfois contemporains ont également engendrés une évolution topographique complexe qui reste peu étudiée mais dont certains éléments sont toujours préservés dans la topographie actuelle. Enfin, le Mésozoïque d’Asie centrale est également marqué par une aridification progressive dont le paroxysme semble se situer à la transition Jurassique – Crétacé marquant le passage définitif à un monde semi-aride.

Partager cet article

Published by geocontact
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 14:36
Venez fêter la Chandeleur avec Géocontact

Pour financer notre futur WE Géocontact (nous vous dévoilerons mardi autour d'une crêpe le programme de ces journées), nous vous invitons à célébrer la chandeleur !

RDV donc de 16h à 19h, en salle cafet du batient 15, mardi prochain (03/02/2015)

Géologiquement votre !

Partager cet article

Published by geocontact
commenter cet article
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 14:09
Les causeries du mercredi acceuillent Jean-Pierre Brun et Xavier Fort

Résumé:

Comprendre comment un bassin salifère qui se forme pendant un rifting continental se sépare en deux sous l?effet de la rupture continentale qui précède l?ouverture océanique est un enjeu de recherche fondamentale mais dont les conséquences pour l?exploration pétrolière sont multiples. Dans le cas du Golfe du Mexique, cette question qui est posée depuis longtemps, tant en ce qui concerne l?ouverture du golfe lui-même que la séparation du bassin salifère en deux, reste très débattue. Notre approche, à l?opposé de celles de nos prédécesseurs, donne la priorité à la séparation des bassins salifères et à leur utilisation pour contraindre le modèle de cinématique des plaques.

Partager cet article

Published by geocontact
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 11:21

Bonjour à Tous

Le samedi 7 mars prochain se tiendront les Journées Portes Ouvertes de l'université Rennes l. Géosciences Rennes fait donc appel à des volontaires pour tenir le stand représentant nos filières et nos disciplines. Des étudiants sont donc les bienvenues pour échanger avec de potentiels futurs rennais, pour leur donner un avis sur la formation, la dynamique étudiante, la vie à Rennes, ect !

Merci aux volontaires (doctorants, étudiants L2 à M2, ST comme RMP comme H3) de prendre contact avec Alain-Hervé le Gall (alain-herve.le-gall@univ-rennes1.fr) pour mettre au point le planning de présence !

Géologiquement votre,

Géocontact

Partager cet article

Published by geocontact
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 17:30
affiche
affiche

Résumé :

L'empoisonnement à l'arsenic (As), via la contamination des eaux souterraines utilisées comme eaux de boisson est responsable de l’une des plus grandes mortalités au monde. En conditions oxydantes, l'As est majoritairement présent à l’état V et le fer (Fe) sous forme d'oxydes, connus pour adsorber l'As. Au contraire, en conditions réduites, l'As est présent sous la forme As(III), forme la plus dangereuse pour l'Homme, et le Fe sous la forme Fe(II). Ces conditions (oxydantes ou réduites) sont retrouvées dans les zones humides, qui sont étudiées depuis longtemps dans notre laboratoire. Il est ainsi bien connu que la matière organique (MO) est présente en grandes quantités dans les zones humides et est très réactive vis-à-vis de nombreux métaux, métalloides et nutriments. Les nombreux groupements fonctionnels (phénoliques, carboxyliques, amines ou thiols) qui la composent lui permettent ainsi d'adsorber à sa surface de nombreux éléments chimiques.
S'il a déjà été montré que le Fe(III) se complexait fortement à la MO (expérimentalement et par modélisation), peu d'expériences ont été menées concernant le Fe(II). La spéciation du Fe (II ou III) a pourtant une grande importance concernant le devenir de l'As dans les eaux et les sols. Une 1ère partie de cette présentation s'intéressera donc à la complexation du Fe(II) par la MO alors qu'une deuxième partie portera sur les mécanismes mis en jeu dans la complexation de l'As(III) par la MO. Des expériences en laboratoire ont été réalisées dans la chambre anaérobie dont les résultats ont ensuite permis de déterminer par modélisation les constantes de complexation Fe(II)-matière organique et As(III)-matière organique.

Partager cet article

Published by geocontact
commenter cet article